paris, 20eme arrondissement.

Par la fenêtre, il y a.. 
la Tour Eiffel au loin, entourée de vieux toits 
la Seine, qui coule quelque part. 

elle s’est eloignee, depuis longtemps
Elle est seule, loin de chez elle. 
C’est déjà le printemps maintenant 
et son temps est presque fini. 

Paris, oui ma cherie, c’est Paris. 
on dit que c’est la ville de l’amour. 
Ah, parlons de l’amour! 

Cette fillette sait, enfin, que l’amour n’est pas 
la chose la plus importante dans sa vie. 
Heureusement! 

Ah, quel histoire de l’amour, 
Son attente, sa peine, ses larmes, 
vague de bonheur et de incertainite. 
Si belle, si vaste, si immense, si terrible, si bizzare, 
en même temps. 

Passent les jours et les semaines passent 
ni le temps passe
ni l’amour reviennent

Sous le ciel bleu de Paris, 
sur les chemins plein de merde, 
entre les Louis Vittons et les magasins Chinoises
dit-elle, 

“Qu’est-ce qu’il peut faire avec l’amour? 
        J’ai un putain d’années! 
        me ne frego con amor! 
        Je suis plus puissante aujourd’hui. 
        E sono Contenta.
        Au moins, je les essaie>> 

elle ne vas pas demeurer comme ça. 
Les larmes coulent a son visage, comme toujours 
et aussi son cœur. 
Mais t’inquiétes pas, 
il ya un sourire en train de pousser sur ses lèvres. 

C’est la vie, ma cherie! 
Tu vas etre bien élevée comme ca. 
Tu auras mieux, beaucoup mieux, 
et quelques jours, ca sera bientôt, 
tu peux dire, de nouveau, 
la mia vita e bella, ah non! 
la mia vita e bellissima!

April 20, 2009. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s